Ecole normale supérieure de Lyon
un livre, deux regards

Recherche avancée


La fabrique du rêve : le Songe de Poliphile

La fabrique du rêve : le Songe de Poliphile

Référence:

Francesco Colonna, Hypnerotomachia Poliphili, Bibliothèque municipale de Lyon, Inc. 1047
imprimé par Alde Manuce (Venise, 1499)


Entretien :

  • Sandrine Cunnac (bibliothèque municipale de Lyon), Martine Furno (université Stendhal – Grenoble 3) et Catherine Volpilhac-Auger (ENS de Lyon et IUF)
    durée 48:05

Chapitrage :




Bibliographie commentée :


Francesco Colonna, Hypnerotomachia Poliphili, Venezia, 1499.

Sandrine Cunnac et Martine Furno
A – Editions, texte intégral:
  • 1499, Aldo Manuzio, Venezia (editio princeps ; consultable [exemplaire de la bibliothèque des Beaux Arts] avec une notice détaillée
    autres exemplaires numérisés mentionnés dans la notice du titre dans l’International short title catalogue (ISTC)
  • 1545, Aldo Manuzio, Venezia.
  • 1546, Kerver, Paris, traduction française de Jean Martin.

[La première traduction française, qui a rendu le texte, même s’il s’agit d’une version qui est loin d’être littérale par rapport à l’original, accessible à plusieurs générations de lecteurs français de la période classique ; l’ouvrage est consultable accompagnée d’une notice détaillée, à l’adresse suivante : http://architectura.cesr.univ-tours.fr/Traite/Notice/ENSBA_LES1360.asp?param=]

  • 1554 et 1561, Paris, reprise de l'édition précédente. (consultable avec une notice détaillée sur http://architectura.cesr.univ-tours.fr/Traite/Notice/B250566101_8667.asp?param=)
  • 1592, London, traduction anglaise The Strife of love in a Dream, dite "traduction Tudor".
  • 1600, Le tableau des riches inventions couvertes du voile des feintes amoureuses qui sont représentées dans le Songe de Poliphile, traduction Béroalde de Verville, Paris, M. Guillemot. (consultable avec une notice détaillée sur http://architectura.cesr.univ-tours.fr/Traite/Notice/CESR_4023.asp?param=)
  • 1772, Paris, Palandre, traduction française, Les amours de Polia ou le songe de Poliphile.
  • 1804, Paris, avec une traduction libre de J. G. Legrand.
  • 1811, Parme, reprise de la précédente.
  • 1883, Paris, traduction "pour la première fois littérale" de Claudius Popelin, 2 volumes.

[Publicité mensongère : cette traduction est différente de celle de Martin ou Verville, mais n’est pas littérale pour autant ; elle a eu une fortune assez marquante, notamment sur la génération des surréalistes]

  • 1890, London, reprise de la traduction anglaise de 1592.
  • 1904, London, Hypnerotomachia Poliphili (texte original).
  • 1926, Paris, fac-similé de l'édition de 1554.
  • 1960, London, reprise de l'édition de 1904.
  • 1963, Milano, "I Cimeli", fac-similé de l'editio princeps.
  • 1963, London, fac-similé de l'editio princeps, a cura di G. D. Painter.
  • 1963, Paris, fac-similé de l'édition Kerver 1546, avec une introduction d'Albert-Marie Schmidt.
  • 1968, réed. 1980, a cura di G. Pozzi et L. Ciapponi, Antenore, Padova (Medioevo e Umanesimo n° 38 et 39), 2 vol., 1/ Testo, 2/ Commento.

[Cette édition, avec notamment son volume de commentaire, est fondamentale dans l’histoire du texte : elle apporte, pour la première fois, les éléments scientifiques nécessaires à une indentification raisonnable de l’auteur, et à une précision de son contexte intellectuel]

  • 1981, Zaragoza, fac-similé de l'editio princeps, Del Portico.
  • 1981, Genève, fac-similé de la traduction de Popelin, 1883, Slatkine.
  • 1994, Paris, Imprimerie Nationale, reprise de la traduction de Jan Martin, présentation, translittération et notes de Gilles Polizzi.
  • 1999, Milano, Adelphi, a cura di Marco Ariani e Mino Gabriele, 2 volumi : anastatica dell’Aldina 1499 (vol. 1), intruduzione, traduzione italiana e commento (vol. 2).

[Seconde édition moderne qui « scelle » en quelque sorte le texte : accompagnée d’une traduction en italien moderne, et d’un commentaire suivi et filé, cette édition donne une importante quantité de références et sources pour le texte, tente des interprétations sur les passages difficiles, et comporte notamment une bibliographie quasi exhaustive de ce qui s’est écrit sur le texte, et sur la question de son auteur, avant sa parution]
 

B – Editions, extraits:

  • 1952, Torino, avec les œuvres de J. Sannazar, pp. 255-392.
  • 1955, Milano-Napoli, Prosatori latini del Quattrocento, pp. 1077-1140.
  • 1978, Scritti rinascimentali di architettura, a cura di  A. Bruschi, C. Maltese, M. Tafuri, R. Bonelli, Milano, pp. 145-276.

[Cette édition se concentre sur les descriptions architecturales et a contribué à faire de l’HP un objet livre lu plutôt du côté de l’histoire de l’art que du côté du romanesque.]

C – Etudes :

Les études sur l’Hypnerotomachia Poliphili sont innombrables, difficiles à recenser de manière exhaustive, et souvent ponctuelles et dispersées.

Avant 1999, on consultera la bibliographie de l’édition d’Ariani et Gabriele ; et avant 2003, celle de Furno Martine, Une « fantaisie » sur l’Antique : le goût pour l’épigraphie funéraire dans l’Hypnerotomachia Poliphili de Francesco Colonna, Genève, Droz, 2003.

On peut ajouter à ces bibliographies quelques ouvrages plus récents, notamment :

  • Bahadorzadeh, Yasamin, Silent theatre : a photographic narration of Hypnerotomachia Poliphili through gardens of Italian Renaissance, Saarbrucken, VDM Verlag Dr. Muller, 2008
  • Harris, Neil, Nine resets sheets in the Aldine hypnerotomachia Poliphili (1499), Mainz, Internationale Gutenberg-Gesellschatt, 2006
  • Intorno al Polifilo : contributi sull'opera e l'epoca di Francesco Colonna e Aldo Manuzio, a cura di Alessandro Scarsella ; raccolti da Cristina Del Sal e Alessandro Scarsella ; bibliografia e indici di Cristina Del Sal, Venezia : Biblioteca nazionale marciana, 2005.

D – Sur Alde Manuce, imprimeur de la première édition de Poliphile.

Les études sur Alde Manuce et ses successeurs sont également nombreuses. On citera, sans aucune prétention à l’exhaustivité :

  • Davies, Martin. Aldus Manutius, printer and publisher of renaissance Venice. Londres : The British Library, 1995.

[courte synthèse bien illustrée]

  • Dionisotti, Carlo. Aldo Manuzio, umanista e editore. Milano : il Polifilo, 1995 (Documenti sulle arti del libro, 18).
  • Lowry, Martin. Le monde d'Alde Manuce. Imprimeurs, hommes d'affaires et intellectuels dans la Venise de la Renaissance. Paris : Promodis : Cercle de la Librairie, 1989 (trad. de l’édition anglaise de 1979)

[étude de référence d’Alde, abondante bibliographie]

  • Renouard, Antoine Augustin. Annales de l'imprimerie des Alde. 3e éd. Paris, 1834.

[toujours utile ; l’édition de 1812 est accessible en ligne : http://numelyo.bm-lyon.fr/f_view/BML:BML_00GOO0100137001101385461]

  •  Aldo Manuzio editore; : dediche, prefazioni, note ai testi. Introduzione di Carlo Dionisotti ; testo latino con traduzione e note a cura di Giovanni Orlandi. Milano : Edizioni Il Polifilo, 1975
  • Aldus Manutius and Renaissance culture : essays in memory of Franklin D. Murphy. Acts of an international conference, Venice and Florence, 14-17 June 1994. edited by David S. Zeidberg with the assistance of Fiorella Gioffredi Superbi. Florence : L.S.Olschki, 1998

Pour voir l’œuvre imprimée d’Alde, outre les exemplaires numérisés épars dans différentes bibliothèques numériques, les catalogues de deux expositions relativement récentes qui ont fait date dans les études aldines :

  • Aldo Manuzio e l'ambiente veneziano, 1494-1515 ; mostra, Venezia, Libreria Sansoviniana, 16 luglio-15 settembre 1994, organizzata dalla Biblioteca nazionale Marciana, a cura di Susy Marcon e Marino Zorzi. Venise : il Cardo, 1994
  • Aldo Manuzio tipografo, 1494-1515: Firenze, Biblioteca medicea laurenziana, 17 giugno-30 luglio 1994. organizzata dalla Biblioteca Medicea Laurenziana, e la Biblioteca nazionale centrale; catalogo a cura di Luciana Bigliazzi, Angela Dillon Bussi, Giancarlo Savino...[et al.]. Florence : Octavo Franco Cantini, 1994
  • La bibliothèque Trivulzienne de Milan propose en outre un parcours virtuel très complet parmi ses éditions aldines (exposition virtuelle, catalogue, bibliographie sur Alde) : http://aldo.libriantiqui.it/


Contact

ENS de Lyon
15 parvis René Descartes - BP 7000
69342 Lyon Cedex 07 - FRANCE
Tél. : Site René Descartes (siège) : +33 (0) 4 37 37 60 00
Site Jacques Monod : +33 (0) 4 72 72 80 00

Nous contacter